Wb165944994 1

Nous avons testé le récupérateur de chaleur : EQUATAIR Classic

Quand l’hiver pointe le bout de son nez, la question de chauffage devient vitale pour le confort, mais également le bienêtre. Le prix du  chauffage peut devenir pharaonique surtout si la maison perd de l’énergie en n’étant pas assez isolée. Il est possible de faire de l’économie pour le chauffage.

Pour ce faire, il vous suffit d’installer un rĂ©cupĂ©rateur de chaleur. DĂ©couvrez les dessous de ce produit mĂ©nager rĂ©volutionnaire que j’ai testĂ© pour vous 🙂

Comment se décrit un récupérateur de chaleur ?

L’objectif de l’appareil est d’offrir une émission de chaleur optimale. Le récupérateur de chaleur offre une chaleur homogène pour toutes les pièces de la maison à partir d’une seule source. Ainsi donc avec ce produit, tout l’habitat est chauffé sans alourdir la facturation à la fin du mois.

Le récupérateur de chaleur est un kit que l’on assemble à votre système de chauffage ou votre appareil de chauffage. Que ce soit pour la cheminée, ou pour une chaudière à  gaz ou encore pour le poêle, il s’adapte à tout sans problème.

Cependant, il y a plusieurs modèles de récupérateur de chaleur, il peut être à flux croissant, à double flux, à plaque ou encore à contre-courant. Le récupérateur de chaleur fait partie de ces gadgets innovateurs qui répondent aux normes de respect pour l’écosystème. Ils ont été testés et prouvés comme étant opérants.

Comment fonctionne un récupérateur de chaleur ?

On retiendra les points suivants pour définir sa fonctionnalité : parois chauffantes, bouches de soufflage et système de ventilation.

Les termes paraissent techniques, ce qui laisse croire que son installation sera difficile. Toutefois, le récupérateur de chaleur marche comme suit : ce sont le système de ventilation et les bouches de soufflage qui font fonctionner tout le système.

Les bouches de soufflages devraient être installées au plafond (en hauteur) ce qui va permettre aux parois chauffantes de distribuer la chaleur équitablement. Le système installé va donc expulser l’air pollué de la maison, il apporte de l’air frais constamment et pour finir, il va chauffer ce dernier avant de le propager dans toute la surface de la maison.

Vous pouvez profiter des dispositifs de l’État dans son installation si vous vous tournez vers un professionnel dans le domaine. Lorsqu’il s’agit de prendre soin ou d’amĂ©liorer l’écosystème, l’État propose des allègements. En plus d’avoir l’assurance d’une installation suivant les normes, vous pourriez bĂ©nĂ©ficier de l’aide de l’État français. L’efficacitĂ© Ă©nergĂ©tique pour minimiser la perte de chaleur est un des soucis de l’État.

Il pousse les contribuables à se tourner vers des solutions qui soient dans le total respect de l’environnement. L’État propose entre autres le crédit d’impôt transition énergétique, la prime Révolution énergétique, des subventions qui passent par les conseils régionaux, ainsi que les subventions de l’ANAH. Dans certains cas, il vous est possible de profiter de ces avantages en les associant. Et bien sûr, le récupérateur de chaleur fait partie de ces produits promus par l’État.

Que faut-il faire pour bien installer son récupérateur de chaleur ?

Un récupérateur de chaleur préchauffe donc l’air frais qui entre dans la maison. Il est donc installé généralement dans des lieux assez humidifiés comme la salle de bain, la cuisine… Pour le récupérateur de chaleur cheminée, il va là où il y a la cheminée. En récupérant la chaleur de votre chauffage, il réduit en même temps le taux de l’humidité. Il est important de savoir que l’appareil renvoie l’air vicié et chargé d’humidité vers l’extérieur de la maison.

Cependant, il récupère 75 % de la chaleur du chauffage pour chauffer l’air et le renvoie dans toute la maison. Si votre chauffage est à air pulsé, vous pouvez installer directement votre récupérateur de chaleur sur les gaines. Si c’est sur une cheminée comme pour le récupérateur de chaleur Equatair Classic, il vous suffit de suivre les étapes inscrites sur la notice. Dans tous les cas, il faut veiller à ce que votre maison ne perde pas de l’énergie.

Il faudrait que la maison soit bien isolée pour avoir un maximum de rendu. Comme l’isolation du caisson ou les joints d’étanchéité. Là où vous allez entreposer votre récupérateur de chaleur, veillez à ce que les gaines de chaleur soient bien posées. L’air qui transite par le récupérateur sera chauffé pour réchauffer un maximum de surface.   

Wb165944994 2
Wb165944994 2

Quels sont les avantages apportés par le récupérateur de chaleur ?

Un récupérateur de chaleur peut changer le confort d’un ménage. Quand c’est l’hiver, l’appareil va chauffer uniformément toutes les pièces de la maison. D’habitude, c’est toujours la pièce où est installée la chaudière, la cheminée ou la poêle qui prend un maximum de chaleur.  C’est là que le récupérateur de chaleur devient avantageux.

Il va prendre l’excès de chaleur proposé par votre appareil de chauffage et le redistribuera dans les autres pièces de la maison de façon équitable. Vous n’auriez plus à éviter cette pièce éloignée qui ne reçoit jamais de chaleur. Vous profitez de moins de perte de la chaleur, une utilisation optimale de celle-ci, et pour couronner le tout, votre facturation va diminuer.

Un point fort pour votre confort, pour votre portefeuille, mais aussi pour l’environnement. Avec un récupérateur de chaleur, il y a une diminution d’émission de gaz à effet de serre qui détruit l’environnement. Pour le prix, il y en a pour toutes les bourses. Le prix d’un récupérateur de chaleur est différent d’un produit à un autre. Vous pourriez donc choisir le vôtre selon votre budget.

Performance de la récupération de chaleur avec le récupérateur Equatair Classic ?

C’est un appareil qui récupère entièrement la chaleur venant de la cheminée. Il peut faire 25 % d’économie de chauffage. Son système est à air pour cheminée ouverte. Avec ce modèle, il vous est possible de profiter d’une cheminée ouverte, tout en récupérant la chaleur pour le redistribuer dans toute la maison.

Son concept est simple comme son installation. Le ventilateur prendra l’air de la pièce. Il va le renvoyer dans la gaine qu’est équipé le récupérateur de chaleur. Ensuite, l’air sera de nouveau renvoyé dans le corps de chauffe. Ce dernier sera placé dans la braise. Là, l’air sera chauffé au maximum et l’appareil va le redistribuer dans toutes les pièces de l’habitat.

Quel sont les avantages de se tourner vers un récupérateur de chaleur pour cheminée ?

Une cheminée ouverte propage naturellement la chaleur sans que celle-ci atteigne toutes les pièces de la maison. En général, 80 % de la chaleur dégagée par la cheminée est perdue. Elle peut se transformer en vrai chauffage grâce à un récupérateur de chaleur spécifique. Vous auriez le bonheur de profiter de votre cheminée ouverte.

Mais, en même temps, vous pourriez emmagasiner les calories de chaleurs qu’elle dégage et optimiser son utilisation afin de faire de l’économie. Le récupérateur de chaleur cheminée est facile à installer. Premièrement, il vous faut placer le corps de chauffe sur vos chenets.

Deuxièmement, reliez le corps de chauffe au ventilateur, pour cela vous allez utiliser la gaine. Pour finir, démarrer votre feu. Et voilà, vous venez d’installer votre récupérateur de chaleur. Vous allez ressentir la différence quelques minutes après.

Comment fonctionne un récupérateur de chaleur cheminée ?

C’est simple, le ventilateur va donc aspirer l’air de la pièce, il va le renvoyer dans le tuyau en spirale de fonte. Ce dernier passe l’air dans le corps de chauffe. Quand l’air sera chauffé au maximum, l’appareil le renvoie dans toute la maison. Quand l’air se trouve dans l’endroit le plus chaud de votre cheminée, il peut atteindre les 850 °C.

Quand il aura atteint la température maximale, il sera ventilé dans tout l’habitat. Vous allez avoir un air sec allégé qui ne risque pas de vous bruler qui peut aller jusqu’à 250 °C. L’appareil en question peut faire 7000 Watts, il peut à cet effet chauffer un maximum de surface qui peut aller jusqu’à 230m3. Ce genre de récupérateur de chaleur est compact, il est facile à installer et n’est pas encombrant. La chaleur peut être obtenue après quelques minutes que le récupérateur de chaleur se met en marche.

Comment choisir son récupérateur de chaleur pour cheminée ?

Que choisir entre un récupérateur de chaleur à eau et un récupérateur de chaleur à air ? Il faudrait d’abord parler de la différence entre les deux. Le récupérateur de chaleur à eau va diffuser l’air chaud via les circuits d’eau qui sont reliés à des radiateurs à eau. Le récupérateur de chaleur à air quant à lui, diffusera l’air chaud par les bouches d’aération. Les deux permettent de garder le chauffage au bois. À noter que ce système de chauffage entre parmi les plus économiques et écologiques sur le marché.

Vous pouvez avoir un rendement qui peut aller jusqu’à 40 %.

Si vous avez une cheminée ouverte traditionnelle, vous pouvez vous tourner vers un récupérateur de chaleur qui utilisera la bouche d’aération en haut de la cheminée. Vous pouvez avoir un rendement qui peut aller jusqu’à 40 %. Il y a aussi le récupérateur de chaleur avec trappe de récupération de cendre et de braises. L’air va passer sur la trappe et sera réchauffé. Ces deux propositions peuvent convenir et vous auriez encore la convivialité de votre cheminée ainsi que le petit plaisir de mettre les bûches et d’entretenir le foyer.

Si vous avez un foyer fermé, vous pourriez vous tourner vers un récupérateur de chaleur qui va passer par l’insert ou un poêle. L’air chaud pourra être prélevé de la hotte et distribué par gaines. Il vous est possible aussi de vous tourner vers un modèle qui fera un prélèvement de chaleur via les conduites d’évacuation. Dans ce cas, le moteur sera installé dans les combles de la maison.

Pour le récupérateur de chaleur à eau. Avec ce système, c’est l’eau en question qui va véhiculer la chaleur à travers toutes les pièces à chauffer. C’est un système qui peut être utilisé avec un foyer fermé, mais aussi une cheminée ouverte. Il peut être associé à d’autre source de chaleur comme les radiateurs ou les planchers chauffants. Il peut faire baisser la facturation pour l’eau chaude sanitaire de la maison. Le concept étant le même, récupérer et conserver la chaleur venant des chaudières pour optimiser son utilisation.

Quels modèles choisir ?

Tout va dépendre de vos attentes. Il faut prendre en compte la mesure de la surface à chauffer et prévoir par la suite son récupérateur de chaleur. Pour le côté pratique, il faut juste compter une bouche de soufflage pour une pièce de la maison. Bref, si vous avez deux pièces à chauffer, prenez un modèle avec deux bouches de soufflage. La puissance de l’insert devrait répondre à vos besoins, D320 pour 2 à 3 bouches de soufflage, D520 pour 3 à 5 bouches de soufflages et D820 pour un modèle de 5 à 8 bouches de soufflage.

Chaque récupérateur de chaleur devrait être équipé d’un thermostat. Chaque utilisateur aura la commande, vous pourriez donc régler la chaleur propagée en fonction de vos attentes. Sinon, le thermostat régulera le tout mécaniquement. Si la chaleur dépasse les 40 °C, le ventilateur se met en marche pour la régulariser. Si elle redescend, le ventilateur s’arrêtera afin de respecter les 5 °C entre 40 °C et 35 °C.  Pour un récupérateur de chaleur comptez entre 300 à 1500 euros, c’est le prix proposé sur le marché. La pose n’étant pas incluse.

Un petit tour sur le système de ventilation Equatair

Le corps de chauffe du récupérateur de chaleur Equatair a l’avantage de pouvoir être à la fois avec la braise, puisqu’il est entreposé sur le foyer même ; mais aussi avec la chaleur et la cendre de la cheminée. Cet appareil ne mettre pas trop de temps à chauffer l’habitat grâce à cela. L’appareil est doté d’un système de récupération et de distribution.

En plus de récupérer l’énergie éparpillée un peu partout, il va l’emmagasiner et la redistribuer facilement. Son utilisateur n’est pas obligé de fermer le foyer pour profiter de la chaleur de la cheminée.